D’abord, les huiles végétales sont d’origine naturelle, en général extraites à partir de plantes, de fleurs, de graines ou de fruits (graines de sésame, noyaux d’abricot, noisettes, avocat,…).

Elles sont aussi de nature organique, par opposition aux huiles minérales de synthèse que l’on trouve dans de nombreuses préparations cosmétiques et qui sont fabriquées à partir d’hydrocarbures. Ces dernières ne pénètrent pas en profondeur dans la peau, elles sont occlusives et n’hydratent la peau que parce qu’elles empêchent l’évaporation de l’eau. Au contraire, les huiles végétales pénètrent en profondeur, elles interviennent dans la régulation de l’hydratation et la restauration du film hydro-lipidique protecteur de la peau.

De plus, elles sont riches en vitamines liposolubles (vit A, E, K, D) et en acides gras qui entrent dans la composition des cellules de la peau. Certains de ces acides gras sont dits essentiels car l’organisme ne sait pas les fabriquer et doit donc obligatoirement les trouver par des apports extérieurs, notamment les oméga 3 et les oméga 6.

De ce fait, les huiles végétales nourrissent la peau en profondeur, donnent souplesse et élasticité à la peau, jouent un rôle protecteur et stimulent le renouvellement cellulaire.

Les huiles végétales sont ainsi complémentaires aux huiles essentielles et présentent l’intérêt d’une difusion lente dans les tissus.